Au bord de la piscine tranquille, c'est-à-dire celle des deux ne disposant pas d'une buvette avec musique d'ambiance, il y a un panneau intrigant pour un néophyte en espagnol comme moi. On peut y lire : "prohibo pelotas y colchonetas"
Je me doutais que cela ne pouvait pas signifier que se peloter ou faire des cochoneries était interdit au bord de cette piscine. Je sais que comme en anglais il y a des "faux amis" en espagnol. Grâce à un dictionnaire en ligne sur internet, je sais maintenant qu'il s'agit de ballons et de matelats pneumatiques ... tout cela reste donc bien innocent !
Dans mon programme de lecture j'en ai enfin fini avec le récit très romancé de la vie de Maurice de Saxe qui suivait celui de sa mère écrit par J. Benzoni dans "fils de l'aurore". J'aurais eu tout de même la surprise de découvrir que le futur maréchal de Saxe fut très brièvement duc de Courlande, région actuellement incluse dans la république de Lettonie dont ma famille paternelle est originaire.
En fin de compte, je commencerai plus tard la suite et la fin de la recherche du temps perdu. A la place je viens d'entreprendre la lecture de la "suite française" de Irène Némirovsky, prix Renaudot 2004 ... un prix tres largement posthume car l'auteur est morte déportée en 1942 ! Sous ce titre musical de "suite française" se cache un ensemble de récits sans concession de la débacle de 1940 ... des fictions en disant long sur la réalité d'une époque ... donc pour moi un vrai "roman historique", davantage que celui que j'ai lu auparavant.