A la différence des autres années je n'ai pas participé à la cérémonie très solennelle où sont honorées les nations européennes qui ont combattu auprès de la France lors de la grande guerre qui se tient au cimetière du
Père Lachaise.
Suivant un protocole un peu troisième république, le maire de l'arrondissement dépose une gerbe de fleurs au monument de  chaque nation,  accompagné du représentant de l'ambassade de celle-ci, puis son hymne retentit.
Tout cela se passe en présence de quelques enfants des écoles dans la grande allée à l'entrée du cimetière et la plupart du temps comme ce samedi sous un ciel gris.
A la fin tout le monde repart en direction de la mairie en formant un cortège ouvert par la musique suivie des portes-drapeaux et des élus en écharpe tricolore. C'est d'un effet quelque peu cocasse.

Mais cette fois mon activité militante a pris le pas sur les pompes et circonstances car voici venu le week-end des AG déterminantes pour la suite... 2007 l'année des élections présidentielles, legislatives et sans doute aussi municipales est dans tous les esprits.