D'habitude je réponds volontiers aux sondages notamment quand ils concernent quelque chose d'aussi innocent que les radios que l'on écoute. Ainsi à l'instant j'ai accepté sans réticence  de répondre à un sondage de Médiamétrie justement au sujet de la radio. Je n'ai pas été surpris que la dame au bout du fil me demande ma catégories socioprofessionnelle ni ma tranche d'âge ... sauf que déjà là elle m'a demandé mon année de naissance. Les questions ont commencé à prendre un tour dérangeant quand elle m'a demandé combien de personnes vivaient dans mon foyer et si j'étais marié. Cela a franchement tourné au vinaigre d'quand elle s'est mise lourdement à me demander de quel sexe était la personne qui vivait avec moi. A ce moment je lui ai dit que ça suffisait le fichage. Elle a encore eu le toupet de me dire que si je ne donnais pas plus de renseignements alors elle allait être forcée d'arrêter l'entretien. Je lui ai rétorqué du ton le plus désagréable possible que c'était bien mon intention et que je désapprouvais les questions intrusives et les atteintes à la vie privée que se permettait Médiamétrie, en conséquence de quoi je ne répondrai plus à cet institut de sondage. Une fois après avoir raccroché je me suis demandé si j'avais bien u à faire à médiamétrie. Mon homme qui avait tout entendu m'a simplement dit qu'on ne sait jamais dans ces circonstances qui appelle vraiment.