14 octobre 2007

hérisson

Une des choses qui me hérisse est que, comme tout à l'heure,  mon homme passe derrière moi lorsque je suis en train d'écrire ou même de lire (en fait d'écouter un texte lu par ma synthèse vocale) et qu'il lise ce qui s'affiche sur l'écran. ce n'est pas qu'il s'agisse de secrets mais dans la mesure où quand je suis à sa place il m'est impossible de voir quoique ce soit je trouve cette inégalité particulièrement injuste. Je ne vais tout de même pas éteindre l'écran car je le redis tout cela n'a rien de secret et justement là... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 23:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 octobre 2007

la liberté d'être critique

"Sa Septième est solaire, vibrionnante, claire jusque dans les noirceurs dépressives de son célèbre "Allegretto". Les musiciens ont l'air de passer un excellentmoment, mais d'où vient qu'on reste sur sa faim malgré tous les signes extérieurs de l'énergie, de l'intelligence, du sens du détail et du partage ? L'effetproduit est explosif mais court en bouche." Ainsi à lire Le Monde (en l'occurrence Renaud Machart) je découvre que je n'était pas le seul vendredi soir à Pleyel après que l'Orchestre... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 23:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 octobre 2007

l'enfance de l'art

Hier en sortant du métro de retour de l'opéra où je venais d'écouter "Ariane et Barbe Bleue" de Dukas (desservi par une exécrable mise en scène "misérabiliste" selon mon homme) je me suis rendu compte que dans les bars les télévisions diffusaient les dernières minutes du quart de finale du mondiale de Rugby. A ma grande surprise j'ai découvert que l'équipe de France menait et c'était amusant d'entendre toutes ces personnes qui poussaient des cris à chaque fois que les Néo-Zélandais menaçaient de reprendre... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 23:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 septembre 2007

l'automne est là et bien là

Ce matin pendant que je faisais ma toilette dans la salle de bain j'avais l'impression qu'il faisait bien sombre. Je précise que j'ai la chance d'avoir une petite fenêtre dans celle-ci, presque un luxe à Paris. Une fois sorti propre comme un sou neuf, de cet endroit, comme j'entendais toujours un bruit d'eau je suis allé vers la fenêtre de ma chambre qui était entrouverte. J'ai alors pu constater qu'il pleuvait abondamment et que le fond de l'air était froid (d'autant plus que à ce moment là je n'étais qu'en shorty). Je me suis donc à... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 22:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 septembre 2007

expérience en cours

    Dès le début de ce blog je me suis astreint à la règle de ne pas me faire aider (par Eric par exemple) pour réaliser quelque chose que canalblog ne me permet pas de faire sans la vue. C'est ainsi que quand je mets un lien dans un billet l'adresse de celui-ci apparaît en entier car je n'arrive pas à avoir accès à la fonction permettant de la cacher par un mot ou une expression en surbrillance. C'est moins joli mais au moins c'est sincère sur ce que je peux réaliser tout seul.
Posté par biosphere à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2007

j'ai (toujours) quelque chose à dire

Je le concède, ce blog n'est pas très actif en ce moment. Ce qui est le contraire pour moi. Mon agenda se remplit jour après jour de rendez-vous et je me rends bien compte que je vais devoir concilier la poursuite de mon mandat avec une campane électorale difficile. Au fait, d'après ce que j'ai entendu aujourd'hui le premier tour des municipales aura lieu le dimanche 9 mars 2008. Il est vrai que l'on imagine pas faire un second tour le dimanche de Pâques, celui-ci étant le 23 mars.
Posté par biosphere à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 septembre 2007

en pleine figure

Ce midi j'ai testé dans le quartier où je travaille le GPS pour piéton. Je n'en dirai pas la marque car ici ce n'est pas un espace publicitaire. C'est bien pratique pour se repérer en ville, choisir le meilleur chemin pour aller à un point donné, ou tout simplement savoir dans quelle rue on se trouve sans avoir à le demander aux passants. Pour arriver à une adresse exacte c'est un peu moins évident car il y a une incertitude d'une dizaine de mètre. Avec le soleil qu'il faisait cette démonstration aurait été complètement agréable... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2007

la question de la nuit

Il y a quelques jours j'étais en train de lire un billet daté du 24 août de madame de VS quand mon homme arrivant derrière mois rajouta une réponse qui vaut bien les autres. Que l'on en juge. "La scène: Un poulet au bord d'une route. Il la traverse.La question: Pourquoi le poulet a-t-il traversé la route ? RENÉ DESCARTES : Pour aller de l'autre côté.PLATON : Pour son bien. De l'autre côté est le Vrai.ARISTOTE : C'est la nature du poulet de traverser les routes.KARL MARX : C'était historiquement inévitable.CAPITAINE... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 23:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2007

impression de la fin août

Depuis ce lundi j'ai repris le travail et depuis ce mercredi mes activités à la mairie mais à cause de la langueur du mois d'août finissant je n'ai pas eu l'impression que c'était la rentrée.
Posté par biosphere à 23:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 août 2007

entre deux

Voici un billet express comme ce passage chez moi de retour des canaries lundi soir et avant de repartir pour Quimper demain matin.
Posté par biosphere à 23:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]