Les humains ne sont-ils pas déjà trop nombreux par rapport aux ressources de la planète ? En ce jour de conclusion de la COP21, cela semble être une question tabou pour les dirigeants politiques et même pour les écolos d'EE-LV.