A l'instant en me rendant à la pièce qui me sert de bureau j'ai heurté la bibliothèque du salon ; les trop nombreux bibelots qui s'y trouvent ont tremblé et l'un d'entre eux est tombé sur le parquet. En le ramassant je me suis rendu compte que c'était l'ange à la trompette ramené de Venise. J'ai pris dans mes mains la statuette en bois et J'ai senti avec dépit qu'elle avait perdu presque tout les orteils du pied gauche.
Comme je ne peux m'empêcher d'être superstitieux je prends cela comme un mauvais présage.

Je crains d'apprendre la mort d'un ami à qui j'ai envoyé tout récemment mes vœux. Le message automatique signalant l'impossibilité de répondre de celui-ci explique rationnellement ma crainte et la mauvaise chute du joli petit ange vient en rajouter sur le mode irrationnel.


Et pour ne rien arranger canalblog m'a résisté une demi-heure avant de me permettre de poster ce billet.