Il y a des jours comme ça ... moins de deux heures après la mauvaise nouvelle précédemment mentionnée j'ai eu un appel téléphonique de la sœur de mon homme juste au moment où je commençais à m'inquiéter qu'il ne soit pas encore rentrée.
Il est à l'hôpital et doit passer en urgence une radio des vertèbres cervicales. Il a eu un accident en partant de son travail ce soir. Si j'ai bien compris une voiture a tamponné la sienne au niveau d'un rond point.
Bon, peut-on s'en arrêter là pour les mauvaises nouvelles ?
Pour l'instant je suis sur l'ordi et j'essaye de rester zen en m'occupant l'esprit.

édit du 22 juillet : à une heure et demie du matin mon homme est arrivé à la maison raccompagné par son père. En fait c'est une camionnette qui a percuté la voiture avant de prendre la fuite. Mon homme souffre d'une entorse aux cervicales et doit porter une minerve.