Dans la série des dates oubliées de l'histoire de France ... le 13 septembre 1759, la défaite de Montcalm (et sa mort) devant la ville de Québec aux plaines d'Abraham suivie quelques jours plus tard de la prise de la capitale de la Nouvelle France par les anglais. C'était il y a 250 ans et comme je m'y atttendais nulle radio, nulle télévision n'en a parlé ici. Il faut dire que ces arpents de neige intéressaient déjà bien peu le royaume de Louis XV. Et c'est par cette défaite que s'ouvre l'histoire du Bas-Canada qui deviendra plus tard le Québec.
En trois minutes les cowboys fringants résument de manière à la fois humoristique et désabusée l'histoire de leur pays. Pour bien suivre leur chanson il faut savoir que après avoir fait référence à la bataille des plaines d'Abraham, ils mentionnent la révolte des patriotes de 1837 et la crise d'octobre 1970 provoquée par une prise d'otages  organisée par le  Front de Libération du Québec qui a entrainé "les mesures de guerre" décidées par le premier ministre canadien Pierre-Eliott Trudeau.