Et - alors qu'on ne l'attendait plus - vint l'été.
Cette phrase d'introduction est un clin d'oeil à un festival local tout nouveau qui m'a l'air prometteur. Chanter dans ma mairie une messe de Rossini c'est inédit ... dommage que je ne l'ai su qu'aujourd'hui ... trop tard pour y assister. Je suis tout de même sorti pour aller écouter en fin d'après-midi les fanfares sur la place de la mairie.
Au fait, en ce premier jour de l'été ce blog fête son troisième anniversaire.