31 mars 2009

au fil de l'eau ... des canaux

Cela fait juste un an que je ne suis plus élu mais je continue tout de même à suivre les travaux du conseil où je siégeais naguère. Depuis un an force est de constater que l'activité a nettement baissé : hier soir seules douze délibérations étaient à l'ordre du jour du conseil (au lieu de la quarantaine habituelle). Les projets d'équipement avancent au ralenti et accumulent les retards. Ainsi ce jeudi une piscine qui aurait du ouvrir au début de 2008 sera enfin inaugurée mais il faudra attendre 2010 si tout va bien pour que la... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 18:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 mars 2009

l'heure perdue

Dans quelques heures nous allons comme chaque année le dernier dimanche du mois de mars passer de l'heure de Berlin à l'heure de Saint-Petersbourg. A force de vouloir manipuler les horloges pour de prétendue économies d'énergie on finit par avoir une heure qui ne correspond plus du tout à sa géographie.Dans Paris on peut voir le tracé d'un méridien matérialisé sur les trotoirs qui passe même à l'intérieur de l'église Saint-Sulpice témoignage muet d'une époque où l'heure de Paris ambitionnait d'être la référence avant que... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 23:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
26 mars 2009

liste verte

"Il existe un moyen simple de savoir si un de vos contacts qui n'apparaît plus en ligne depuis longtemps vous a bloqué ou vous a supprimé de sa liste " C'est ce que je viens d'apprendre aujourd'hui en lisant sur le site 01net un dossier consacré aux astuces permettant de mieux utiliser le logiciel de messagerie instantanée "Windows Live Messenger". Il suffit de sélectionner l'onglet "confidentialité" dans la boîte de dialogue "Options" dans le menu "Outils" puis de se... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 23:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
24 mars 2009

die Wende

Je ne m'appelle pas Paul mais lui s'appelle bien Arthur et il a dix-huit ans. Hier soir à l'issue d'une réunion politique nous sommes restés un long moment dans la rue devant la porte du local à parler de la révolution de 89 ... "die deutsche friedliche Revolution" (la révolution pacifique allemande) de 1989 !J'ai du abréger mon évocation de ce tournant historique à cause de la pluie qui de quelques gouttes éparses au début était devenue intense. Je parle naturellement beaucoup quand je suis sur un sujet qui me passionne.... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 18:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 mars 2009

vraiment ?

A mon humble avis, ce n'est pas parce que un jeune allemand de dix-sept ans aa tué quinze personnes dans son ancien établissement scolaire et dans deux autres lieux des environs de Stuttgart avant de se donner la mort que l'on est en droit de se permettre de dire tout et n'importe quoi sur la jeunesse d'outre-Rhin et son éducation déclarée péremptoirement trop permissive comme je l'ai lu sur le commentaire suivant à un billet consacré à ce fait divers dans le blog de l'avocat général Philippe Bilger "justice au... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 22:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
14 mars 2009

la fin de l'hiver ou la fin des blogs ?

L'époque n'est plus au beau pour les blogs. Dans ma liste "d'autres vies, d'autres avis", trois sur sept sont en panne : "pages après pages", "face A", et même "le blogue de Nils". Parmi ce que je lis d'habitude et qui ne figurent pas dans cette liste la proportion est identique ... sans compter le seigneur des blogs, celui qui est à l'origine de mon écriture ici, qui a donné quelques signes de vie en février mais depuis rien tel une sonde perdue sur Mars. Il semble que la mode des... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 18:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 mars 2009

quelques réponses à d'anciennes questions

Dès la première écoute de "Knoxville, summer of 1915" j'ai été intrigué par cette sensation de tristesse indéfinissable qui se dégageait de la musique comme si au delà des mots simples et doux qui étaient chantés il y avait un évènement grave qui pesait de toute son ombre sur ce joli décor sudiste vu par un très jeune enfant. Grâce aux ressources du web j'ai en partie la réponse puisque je sais maintenant que le texte mis en musique par Samuel Barber n'est pas un poème en prose mais un texte introductif de James ... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]