30 octobre 2008

en blanc et gris

Cela fait longtemps que je lis ce journal d'outre-atlantique au titre évocateur d'"amours, vertiges et chlorophylle". Le billet d'aujourd'hui est d'une grande poésie et je me réjouis que son auteur nous en offre une version lue par lui-même accompagnée de la musique de Philip Glass composée pour le film "the hours", cette remarquable transposition du livre de Virginia Woolf "Mrs Dalloway" dans trois époques différentes. Le rapprochement entre l'auteur/lecteur et un des personnages de la ... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]