il y a dix ans le 9 octobre était un vendredi. Comment est-ce que je me rappelle d'un tel détail ? c'est que cette date m'a marqué.

En effet ce jour là était présenté la première version du pacte civil de solidarité à l'Assemblée Nationale. J'avais posé un jour de congé pour suivre les débats retransmis sur le canal Assemblée Nationale et c'est ainsi que j'ai vu en direct comment les choses tournaient mal. En début d'après-midi suite à l'absence de nombreux députés socialistes la motion d'exception d'irrecevabilité était adoptée ; le pacs risquait de ne jamais voir le jour. J'ai beaucoup téléphoné à partir de ce moment. ce n'était pas possible : on ne pouvait pas en rester là ! Moi et mon homme nous sommes alors devenu d'actifs militants du pacs et un an plus tard nous avons pu franchir les portes de la mairie pour aller au bout du couloir du rez-de-chaussée faire enregistre notre pacs au tribunal d'instance.

Ce jour du 9 octobre 1998 m'a permis de faire la différence entre celles et ceux qui étaient là pour défendre la proposition de loi et les autres ... celles et ceux qui avaient mille choses parait-il plus pressantes à faire.