28 août 2008

ciel bas

Si la couverture nuageuse qui pèse sur Paris s'était déchirée, il aurait fait le beau  temps promis par les prévisions météorologiques à quatre jours en début de semaine. Mais voilà cette semaine demeure marqué par la grisaille, ma vie au quotidien aussi.
Posté par biosphere à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2008

bien sûr, on connaît la chanson

J'apprécie les outils mis à ma disposition sur internet pour comprendre une chanson espagnole déjà bien ancienne, "porque te vas". Jusqu'à présent je croyais qu'il s'agissait d'une question : pourquoi t'en vas-tu ? Maintenant après un petit coup de google j'ai compris qu'il s'agissait du simple constat d'une femme attristé contemplant une ville sous le soleil : parce que tu t'en vas. Il est vrai que dans le langage écrit l'espagnol marque moins la différence entre l'interrogation et l'affirmation que le... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 00:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 août 2008

et quatre jours plus tard ...

Entre l'île de la Grande Canarie et Paris il n'y a pas de vol direct. Ainsi samedi nous avons du passer plus de deux heures dans l'aéroport de Madrid Barajas. Pendant que nous déambulions dans les longs couloirs spacieux et propres je me disais que cet aéroport était bien calme. Il faut dire que les hauts parleurs n'annoncent pas les vols laissant ce soin à une myriade de petits écrans disséminés dans l'édifice. Dehors les avions atterrissaient et décollaient sous un ciel très noir annonçant un orage à venir. Quand nous avons décollé... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 23:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 août 2008

mi-août

Un bain en pleine mer et un petit matelot imberbe, bronzé et quasiment nu (avec en fait juste un "speedo" pour mettre en valeur ses fesses et de beaux attributs virils bien proportionnés) allant et venant sur un catamaran pendant qu'un bébé requin le dévore des yeux ... cela à de quoi requinquer ! Ainsi mon homme s'est remis à trois jours du départ et nos vacances ont pu brièvement reprendre leur cours. De retour dans un Paris presque désert je suis passé cet après-midi devant  la mairie de mon arrondissement où... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 août 2008

le pouvoir du lecteur

En ce moment au nord de l'île de Gran Canaria c'est d'après la radio "l'automne en août" c'est à dire qu'il fait 21 degrés mais ici il fait comme les jours précédent 30 degrés.Depuis une semaine, cependant, nous ne nous rendons plus à la plage car mon homme est bien malade : il semble qu'il ait attrapé deux choses à la fois ce qui nous a conduit à nous rendre trois fois chez le docteur.Demain, nous allons participer tout de même à une petite sortie en mer dans le cadre d'un festival gay local.En ce qui concerne mes lectures,... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 20:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 août 2008

thermomètre

S'il y a une chose que l'on aimerait éviter quand on est en vacances c'est d'être malade. Malheureusement, depuis quelques jours mon homme souffre d'úne méchante pharyngite qui nous bloque une majeure partie de la journée dans notre bungalow. Par chance, j'ai de quoi lire.J'ái ainsi pu finir le livre dont je parlais dans mon précédent billet. Il se compose de deux parties : la première faite de scènes courtes donne un aperçu saisissant de l'exode de 1940, la seconde reprend certains personnages de la première dans un récit qui n'est... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 août 2008

pas à la plage aujourd'hui

Au bord de la piscine tranquille, c'est-à-dire celle des deux ne disposant pas d'une buvette avec musique d'ambiance, il y a un panneau intrigant pour un néophyte en espagnol comme moi. On peut y lire : "prohibo pelotas y colchonetas"Je me doutais que cela ne pouvait pas signifier que se peloter ou faire des cochoneries était interdit au bord de cette piscine. Je sais que comme en anglais il y a des "faux amis" en espagnol. Grâce à un dictionnaire en ligne sur internet, je sais maintenant qu'il s'agit de ballons et... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 19:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]