Cette nuit j'ai fait une série de rêves suffisamment inattendue pour que je m'en souvienne. Je me suis notamment fait un épisode inédit des "4400" qui avait l'originalité d'être aussi marqué par l'empreinte de "queer as folk". Le personnage que j'incarnais réussissait à se libérer de l'effet de l'inhibiteur de promicine et se demandait quelle nouvelle "capacité" il allait avoir. Tout d'un coup en plein milieu d'un hall, certainement pas de gare mais je ne sais pas de quoi au juste, apparaissait comme par magie un superbe beau mec qui semblait n'avoir d'intérêt que pour moi. instantanément je comprenais que c'était là ma nouvelle "capacité". Le beau jeune homme pas très habillé me demandait alors de faire l'amour sur le champs avec lui ce qui me posait un gros problème car j'avais en plus conscience qu'il était invisible pour le monde alentour. Je m'imaginais l'incongruité de la scène : être vu moi seulement le sexe sorti de mon pantalon ! En conséquence j'ai décidé de ne rien entreprendre ... ce qui était bien frustrant. Et on ose prétendre que les rêves réalisent ce qu'on a pas pu concrétiser dans le monde réel !

Franchement j'aimerais pouvoir contrôler mes rêves et par exemple dans cette circonstance savoir que je suis en train de rêver et donc m'en ficher des gens (irréels) m'entourant. Ce serait une "capacité" bien intéressante !