... et quand le soir venu, de retour chez moi, j'ai un peu de temps pour écrire, il faut déjà aller se coucher et j'en oublie ce que je voulais dire.