16 février 2007

yearling

Ce soir, un jeune futur sorcier retraité (c'est déjà magique en soi) est sensé mettre le feu aux planches d'un théâtre londonien par le simple pouvoir de sa nudité (http://www.premiere.fr/premiere/magazine-et-exclus/actualites/des-photos-de-daniel-radcliffe-dans-equus/(offset)/0/(news_personnalite_id). Un garçon nu qui chevauche sans selle  un cheval c'est aussi le premier souvenir érotique de Jean Cocteau.
Posté par biosphere à 09:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]