11 février 2007

l'envers du décor

    Sans conteste, l'acte que je préfère dans les contes d'Hoffmann est le deuxième, celui d'Antonia. Hier en le suivant avec l'aide terriblement appréciable de l'audio-description je crois bien avoir saisi l'intention de Robert Carsen et j'ai encore plus adhéré à son point de vue que la première fois que j'avais assisté à cet opéra dans cette version. "Le deuxième acte a lieu chez la musicienne Antonia qui vit avec son père Crespel. Le décor imite une fosse d'orchestre avec les chaises vides et les pupitres des... [Lire la suite]
Posté par biosphere à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]