Reprise en douceur ce matin au boulot où mon chef est venu dans mon bureau inquiet de savoir si j'avais assez de travail (touchante attention, n'est-ce pas ?) et cet après-midi à la mairie encore toute assoupie par la trêve des confiseurs qui se poursuit jusqu'à l'épiphanie ... j'apprécie !

Je n'ai donc pas croisé beaucoup de monde mais à chaque fois je n'ai pas dérogé à la tradition des voeux. Ils sont venus se rajouter à ceux que j'ai déjà fait par courriel, par SMS (possible mais pas évident quand même pour un aveugle), et bien sûr par téléphone. J'ai profité de ce dernier moyen de communication pour découvrir à quoi ressemblait la voix de Ouafdson. Je l'ai appelé sur son fixe qui n'est pas difficile à trouver et oh surprise j'ai cru faire un saut dans le temps : sa voix m'a étonnamment rappelé celle du mec qui m'a fait perdre mon pucelage le soupçon d'accent alsacien en moins.

Pour Zvezdo la surprise avait été moindre même si la voix était plus jeune et plus séduisante qu'attendue avec ses moments d'hésitation qui m'ont irrésistiblement fait penser qu'il avait été un jour un étudiant timide.

Décrire une voix n'est pas une chose aisée. J'y arriverais mieux si je maîtrisais le vocabulaire musicale.

Je constate en tout cas que la connaissance de la voix d'un blogueur ne change pas fondamentalement la perception que j'ai de son blog qui je le rappelle est toujours lu par une joli voix féminine synthétique. Il se fait simplement qu'à certains moments j'imagine l'auteur lisant en voix off son texte comme  dans "India song" de Marguerite Duras.

Rien qu'à cause de cela j'ai envie d'augmenter ma collection de voix de blogueur.