Cela m'amuse de constater à quel point chaque théâtre, chaque salle de concert a un type de clientèle donné. Au théâtre des champs Elysées ce sont en nette majorité des vieux bourgeois. Lors d'une représentation de Rienzi de Wagner Eric m'avait même confié : "On se croirait à un retour de Siegmaringen !"

Vendredi soir l'ambiance était quelque peu différente et je peux dire nettement plus gay du fait qu'il s'agissait d'écouter Cécilia Bartoli dans ses oeuvres. Son récital était ma foi bien rodé : du Scarlatti, du Caldera (que j'ai découvert à l'occasion) et du Haendel pour déclencher des applaudissements vite réprimés dès les premières notes de tubes baroque popularisés par le film "Farinelli".
Tout cela était si agréable que je n'avais plus qu'à fermer les yeux et me laisser porter par le chant impeccable de la diva. Bon pas trop quand-même car pas question de s'endormir.

Le problème avec cet enchantement c'est que j'étais si détendu à l'entracte que j'ai fait une bourde lamentable. En effet Eric et moi avons retrouvé un ami commun grand amateur de chant dont à vrai dire j'ai déjà parlé dans ce journal (ce qui fait qu'il le connaît). Comme il se plaignait que au prix du spectacle on offre pas le programme je n'ai pu m'empêcher de dire avec ironie que dans un théâtre privé tout se paye, il a alors rajouté "et que font les RMistes ?" et emporté par mon élan j'ai déclaré "ils ne viennent pas. tu n'y penses pas nous sommes dans le 8ème". il a grimacé. Brusquement j'ai pris conscience de ma gaffe me rappelant la situation financières très mauvaise de cet ami au chômage depuis bien longtemps. Trop tard le mal était fait. De ma bouche transformée en fut de canon était sorti sans que je n'y prenne gare un boulet. Si cet ami me lit je veux lui dire à quel point je regrette ces paroles inconsidérées. Sur le moment je me suis tu, convaincu que je ne pourrais que m'enfoncer. Eric a bien essayé de rattraper la mise mais j'ignore si c'est avec succès. En reprenant nos places je lui ai demandé combien elles avaient coûtés. "75 Euros chacune et c'étaient les dernières qui restaient". Vu l'emplacement en haut et de coté, elles faisaient partie des moins chères. A trop déléguer le soin de se procurer les places à Eric, j'en oublie leur valeur. Si cela m'a conduit à perdre un ami, elles m'auront coûté plus qu'une fortune.