Nous avons rempli le questionnaire ensemble, moi et le docteur. Il m'a pris la tension tout en me posant une dernière question, après quoi j'ai repris mes affaires. J'ai quitté le centre médico-social du ministère des Finances sans avoir été autorisé à donner mon sang, triste d'avoir échoué si près du but.
Le médecin en me reconduisant à la sortie venait de me dire de laisser passer quelques semaines avant de me représenter à un centre de prélèvement sanguin.
J'ai la bizarre impression d'être bloqué par une barrière de passage à niveau baissée, là où je redoutais de trouver un mur.
Il y a juste une semaine j'ai reçu dans ma boîte électronique professionnelle un message annonçant une campagne de dong du sang au ministère pour le jeudi 16 et le vendredi 17 novembre. En lisant la fiche technique de l'établissement français du sang d'Ile de France qui lui était joint j'ai constaté qu'elle ne comprenait plus l'homosexualité du donneur parmi les raisons de refus. Je l'avais déjà remarqué cet été lors d'une précédente campagne de don du sang au ministère. J'ai donc résolu d'en avoir le coeur net.
En conséquence je suis parti tôt de chez moi pour Bercy avec la ferme intention de répondre à chaque question du questionnaire de manière franche et sans détour.
"- Etes vous marié ?

- Non.

- Avez-vous une compagne ?

Non.

- Avez-vous eu des relations sexuelles sans préservatifs ces derniers mois

- Non mais j'ai des relations sexuelles systématiquement avec préservatif régulièrement avec mon partenaire.

- Depuis combien de temps ?

- Nous sommes ensemble depuis dix-neuf ans (eh oui, je suis de la génération de Zvezdo NDLA).

- Ah ! Depuis dix-neuf ans vous n'avez eu qu'un partenaire ?- Non, je ne voulais pas dire cela. J'en ai eu d'autres mais ces derniers temps non.

- A quand remonte votre dernier test HIV ?

- Fin 2004.

- Souhaitez-vous en faire un nouveau ici ?

- Sans problème.

- Avez-vous subi une opération? récemment ?

- Oui de la vésicule biliaire mais cela remonte à 2001.

- Pas de transfusion, biens sûr ?

- Pas eu besoin.

- Vous avez de la tension ?

- Non.

- Je vais quand même vous la prendre.
Avez vous fait des soins dentaires récemment ?

- Oui.

- Ah ... quel genre ?

- Juste le rabotage du dessus d'une dent abîmé par l'usure.

- Rien d'autre vraiment?

- Si, un détartrage.

- Un détartrage il y a combien de temps exactement ?

- dix jours.

- Je suis désolé pour vous mais il faut attendre une quinzaine de jour après un detartrage pour un don du sang.

- Je croyais qu'une semaine suffisait mais à mon tour de vous poser une question : pourquoi ?

- Lors d'un detartrage il y a un déclanchement septique."
Je n'ai donc pas été refusé pour mon orientation sexuelle ... apparemment.
D'où cette impression d'être arrêté par une barrière de passage à niveau baissé surmontée d'un feux rouge avec marqué dessus "détartrage". Je n'ai tout de même pas atteint mon objectif : m'assurer qu'on pouvait passer.

A titre d'information  voici la fiche qui m'a encouragé à faire cette tentative infructueuse :


fiche technique établie par l’Etablissement Français du Sang–Ile de France
Vous pouvez donner votre sang
Si vous avez entre 18 et 65 ans (pas de don après 60ans).
Si vous pesez au moins 50kg
Si votre dernier don date de plus de 8 semaines

Si vous êtes concerné(e) par un des points suivants, nous vous demandons de bien vouloir différer votre don.
Voyage ou séjour depuis moins de quatre mois dans une zone où sévit le paludisme.
Accouchement depuis moins de 6 mois
Prises d’antibiotiques au cours des 8 derniers jours.
Détartrage et autres soins dentaires, au cours des 3 derniers jours.
Piercing ou tatouage depuis moins de 4 mois.
Nouveau partenaire sexuel au cours des 4 derniers mois sans usage de préservatif.
Par précaution, vous ne pouvez pas offrir votre sang si vous :
avez été transfusé.
avez séjourné entre 1980 et 1996, plus d’un an cumulé, dans les Iles Britanniques.
avez utilisé, dans le passé, de la drogue par voie intra – veineuse ou nasale.

Il n’est pas nécessaire d’être à jeun avant le don. Il vous sera demandé à l’accueil une pièce d’identité si vous êtes un nouveau Donneur. Le prélèvement de sang s’effectue avec un matériel stérile à usage unique.
WWW.dondusang.net