La sonate, considérée en tant que forme et non que genre, est une narration dialectique. Si j'ai bien compris ma leçon d'hier c'est cela que je dois retenir. Voila un propos bien aride, n'est ce pas ? Que l'on se rassure la leçon en question n'était pas une punition même si son sujet, la sonate, était aussi sérieux que je viens de le dire.

Mais comme l'écrivait à raison Blaise Pascal on fait autant attention sinon plus à celui qui dit le sermon qu'à ce qu'il dit. Il le déplorait ... l'expérience que j'ai fait vivre hier à mon homme et à Zvezdo (qui enchaîne expérience existentielle sur expérience existentielle d'ailleurs) a montré qu'on pouvait aussi s'en réjouir.

C'est vrai qu'il a quelque chose de cabotin ce professeur mais quel talent ! A l'écouter sur France Musique le dimanche à 18 h. ont peut déjà s'en faire une idée. Dans une simple salle des mariages d'une mairie il se comporte comme s'il était sur scène et le piano rutilant dont il use pour illustrer non sans brio ses propos ne risque pas de le démentir. Il se comporte comme un magicien dont le plus grand tour est d'arriver à vous faire croire à la fin que vous comprenez quelque chose à la musique.