Je suis énervé. Je commence à en avoir marre de passer presque deux heures dans les restaurants chaque fois que j'y vais,  surtout quand je n'ai pas la chance d'avoir en face de moi un agréable jeune homme . D'autant que depuis notre arrivée c'est toujours au même bar-restaurant que mes collègues désirent manger. Mais bon ce goût de l'habitude colle bien aux fonctionnaires.

En plus hier j'avais téléphoné à une de mes vieilles connaissances remontant à mes vertes années ici qui m'avait proposé que l'on se retrouve ce soir. Finalement, il vient de me rappeler, la réunion tardive dont il m'avait parlé étant finie, et la voix à moitié couverte par un chahut festif m'a dit que c'était impossible.

Pour autant il ne faut pas croire que ma journée a été une journée perdue. J'ai appris beaucoup de choses intéressantes ... plus du point de vue politique d'ailleurs  que professionnel. Malgré tout je ne me sens pas en état de développer davantage. J'ai cependant entendu une phrase que je ne manquerai pas de replacer à l'occasion tant elle sonne bien.

"Nous avons quelque chose en commun : nous sommes tous différents."