En appelant mon frère ce soir j'ai appris la frayeur que l'aîné de mes neveux leur avait occasionné au cours du mois d'août. Alors qu'il séjournait chez des amis dans le sud de la France, il a été victime en pleine nuit d'une torsion du testicule.

Je dois avouer que je ne connaissais pas ce machin là dont voici la définition pour les aussi ignorant que moi :

"La torsion du testicule, ou torsion du cordon spermatique, désigne la torsion des vaisseaux du testicule dans la bourse.

La torsion touche essentiellement l'adolescent et l'homme jeune. Il s'agit d'une urgence chirurgicale.

La torsion se produit lorsque le cordon testiculaire (ensemble des vaisseaux situés au dessus du testicule, irriguant le testicule) est trop long et/ou
lorsque le testicule est mal fixé au fond de la bourse." (cf. : www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_1158_torsion_testic.htm )

Par chance selon mon frère comme le père de l'ami chez qui il était savait de quoi il pouvait en retourner mon neveu a été immédiatement emmené à l'hôpital et opéré d'urgence. Tout est rentré dans l'ordre à présent mis à part que le voilà privé pour un temps de courses en roller et de galipettes avec sa petite copine.

Quand je songe que depuis plusieurs jours je ressent quelques douleurs faibles mais lancinantes dans une de mes couilles j'en viens à me demander si ce n'est pas le fruit d'une sorte de transmission de pensée qui se passerait beaucoup plus bas. Mais n'est-ce pas là une pensée magique de type infantile ?