D'accord, j'ai été vraiment laconique dans mon premier billet.

Mais d'un certain coté "rien" cela résume bien ma soirée d'hier.

Je ne suis pas sorti pour la fête de la musique ... je me réserve pour samedi : il faut que je sois en forme pour la marche des fiertés lgbt autrement dit la gay pride.

Je me fait un devoir de ne pas rater ce moment mi-festif mi-revendicatif.

J'y ai quand-même dérogé l'année dernière mais à cause d'un saut dans l'espace et dans le temps ...